Les troubles affectifs saisonniers : Qu’est ce que c’est et que faut-il faire ?

L’automne et l’hiver sont des périodes de l’année très sympa (euh c’est mon côté Ch’ti qui me fait dire ça ! 🙂 ) …

OK, sauf si vous souffrez de trouble affectif saisonnier (TAS). Si vous souffrez de dépression hivernale, cette période de l’année n’est pas remplie de joie. Vous avez probablement envie de vous cacher sous les couvertures jusqu’à ce que le printemps arrive dans quelques mois…

troubles-affectifs-saisonniers

Qu’est ce que le trouble affectif saisonnier ?

Tout le monde a le blues du temps. Mais le TAS est un état dépressif qui se produit selon les saisons, année après année, et habituellement en automne-hiver. Si vous souffrez de TAS, vous vous sentez très bien au cours du printemps et de l’été, mais aux alentours de début octobre ou novembre, les symptômes commencent à apparaître.

Ce type de dépression vient et repars au fil des saisons, vous pouvez vous demander si ça se passe dans votre tête. Mais ce n’est pas le cas. C’est une véritable affection qui peut avoir un effet dévastateur sur votre vie.

Les chercheurs ne connaissent toujours pas la cause exacte du TAS, mais il existe certains facteurs qui semblent être impliqués, comme la diminution de la quantité de lumière du soleil que l’automne et l’hiver apportent.

  • La Mélatonine : La mélatonine est une hormone ayant un impact sur l’humeur et le sommeil. Comme les saisons changent, votre taux de mélatonine peut fluctuer et peut provoquer un sentiment de dépression.
  • La Sérotonine : Lorsque la quantité de lumière du soleil diminue, votre taux de sérotonine peut lui aussi diminuer. Étant donné que cette hormone vous aide à avoir des sentiments de bien-être et de bonheur, ne pas en avoir assez peut causer votre humeur dépressive.
  • L’horloge interne : Certains scientifiques pensent que la diminution de la lumière du soleil, perturbe vos rythmes normaux d’éveil et de somnolence. Il en résulte des sentiments de tristesse et de déprime.

Quels sont les symptômes du trouble affectif saisonnier (TAS) ?

Le TAS se manifestera souvent comme des sentiments de tristesse ou de dépression. Vous pouvez être fatiguez, avoir l’impression de ne pas avoir assez dormi, avoir du mal à vous lever du lit le matin, vous sentir somnolent durant la journée et aller au lit plus tôt que vous le faites habituellement.

Votre énergie et votre concentration peuvent fonctionner à bas régime aussi, et cela peut affecter votre productivité au travail et à la maison. Bien sûr, n’ayant pas l’énergie nécessaire pour « faire bouger les choses », cela vous conduit à la frustration et donc à plus grand sentiments de déprime. Vous pouvez également remarquer une prise de poids.

En général, la tristesse vous donnera l’envie d’aliments riches en hydrates de carbone et pourra vous faire prendre entre 4 et 15 Kilos chaque année.

Enfin, votre vie sociale peut-en souffrir aussi. Si vous êtes déprimé, vous n’aurez pas l’envie d’être avec vos ami(e)s ou votre famille comme vous le faites en temps normal. Cela se transformera en un retrait social qui ne fera que renforcer vos sentiments de dépression et de tristesse.

Maintenant la bonne nouvelle : comment lutter contre le trouble affectif saisonnier (TAS)

Si vous pensez que vous faîtes partie des millions de personnes touchées par le trouble affectif saisonnier, vous serez heureux de savoir que vous avez de nombreuses options de traitement disponibles. Essayez d’expérimenter ces différents traitements jusqu’à ce que vous celui ou ceux qui fonctionnent sur vous :

  • La Luminothérapie : Jusqu’à 85 % des dépressions hivernales sont simplement aidés par une thérapie légère. La lumière stabilise le déséquilibrage des hormones dans votre corps, vous aidant à vous sentir moins déprimé et plus comme vous êtes habituellement. Les meilleures lumières sont celles comprises entre 2 500 et 10 000 lux.
  • La Vitamine D3 : La Vitamine D est souvent appelée « La vitamine du soleil » parce que votre corps la produit lorsqu’il est exposé aux rayons du soleil. En fait, seulement 20-30 minutes de lumière du soleil vont produire 10 000-50 000 UI de vitamine D. Pourquoi est-ce important ? La vitamine D est en fait une hormone qui a un rôle important pour soutenir un coeur sain, la reproduction cellulaire, le système immunitaire, l’humeur & la santé mentale, vos muscles, la glycémie et plus! 
  • Les exercices physiques : S’entraîner physiquement fait parti des acteurs très puissant dans la lutte contre le TAS. Vous le savez certainement, mais quand vous vous entraînez, votre corps libère «l’hormone du bien être», l’endorphine. Cette hormone va vous permettre de vous sentir heureux, confiant et susciter un sentiment de bien-être. Pour libérer les endorphines, vous devez maintenir votre entraînement pendant environ 30 minutes.

Si vous commencez à vous sentir déprimé avec les jours raccourcis que nous traversons, et bien vous n’êtes pas seul.

Expérimenter certaines de ces options de traitement et surtout commencer vos entraînements si ce n’est pas déjà fait.

Tu trouves cet article sympa ? Fais le découvrir à tes amis (merci) :

Merci de partager cet article sur Twitter, Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Si tu l'as trouvé sympa, bien sûr ! Merci d'avance :

Laisser un commentaire